Spasmophilie : une maladie ?

Les avancées de la science sont impressionnantes, surtout dans le domaine médical. On découvre chaque jour des remèdes à quelques maladies que l’on croyait incurables, on met au point souvent des vaccins qui empêchent d’attraper telle ou telle pathologie, on réussit même à guérir un cancer sur deux !

Toutefois, la médecine n’a pas réponse à tout et dans certains cas, quelques maladies la laissent perplexes au point de ne pas leur donner le statut de « maladie ». C’est le cas de la spasmophilie. En effet, la spasmophilie n’est pas reconnue comme maladie, elle demeure incomprise, et les gens qui en souffrent sont souvent marginalisés par la société qui ne les comprend pas et les classe dans la catégorie des gens mentalement atteints.

Pourquoi la spasmophilie est incomprise ?

La spasmophile présente une diversité de symptômes tellement importante que l’on ne saurait où la classer. Elle se manifeste aussi bien sous des symptômes physiques que psychologiques et physiologiques. Pour en savoir plus, jetez un œil sur http://spasmophilie.site.